Ce blog est destiné à présenter le travail d'un jeune auteur, Godus, dessinateur féru d'Histoire qui a choisi de faire connaitre par la bande dessinée le parcours des volontaires étrangers francophones de l'arme allemande pendant la seconde guerre mondiale.

Dans un premier temps, l'auteur avait choisi de faire connaitre le parcours des volontaires français à travers celui du jeune Etienne, jeune volontaire engagé dans la division Charlemagne. Cette série devrait regrouper neuf albums. Découvrez l'histoire de ce jeune français à l'itinéraire atypique durant la Seconde guerre Mondiale en parcourant ces bandes dessinées en couleur de 45 pages, disponibles directement auprès de l'auteur.

Mais l'auteur ne pouvait s'en arrêter là, d'autres nations ont fourni des corps de volontaires. Tout d'abord des francophones, les Wallons, auxquels Godus consacrera également quatre ouvrages. Puis d'autres volontaires, comme les flamands ou les espagnols.

A peine terminé ces ouvrages, d'autres nations seront bientôt représentées et ce qui s'appelait jusqu'à il y a peu une "jeunesse française" devrait bientôt devenir une "jeunesse européenne".

Tome 5

"Division Charlemagne"




Le front de l’est est en flammes.
Staline vient de lancer ses fantastiques armées dans une formidable offensive qui balaie tout sur son passage en ce brûlant été 1944.
Plus que jamais, le Reich a besoin des contingents étrangers qui servent au cœur de ses armées. Peut-être en attendant de pouvoir engager les fameuses armes secrètes, censées naître des entrailles des forges de Siegfried, et qui sauront retourner la situation à l’avantage de la Wehrmacht une bonne fois pour toute.
C’est de cette nécessité que va être naître la 33. Waffen-Grenadierdivision der SS Charlemagne.

Ce cinquième opus témoigne de la diversité de ses différentes composantes, en partant des premiers engagés de la LVF qui connurent la guerre de partisans sur les arrières du front de l’est et les combats de Bobr, en passant par leurs jeunes cadets qui, à l’image du jeune Etienne, décidèrent de contracter un engagement dans la Waffen SS "plus Boches que les Boches", sans oublier ceux qui choisirent la Kriegsmarine, le NSKK, et bien entendu la très contre-versée Milice française. L'osmose ne se fera pas toujours facilement, du moins jusqu'à l'engagement dans les Carpathes.
Notre jeune héros n’est naturellement pas absent de ce tome qui se veut plus didactique et informatif qu’aventureux.